Panne de croissance estivale chez les ASP

Les ASP séduisent plutôt les grands comptes que les PME. Les start-up de l'application hébergée font les frais de ce retard, notamment dans l'automatisation des forces de vente.

Votre opinion

Postez un commentaire