Orange retient Nokia, Alcatel et Ericsson pour construire l'UMTS