Orage, ô de l'espoir !