N3XT, ces puces « gratte-ciel » en nanotubes de carbone promettent d’être 1000 fois plus puissantes
 
Les puces N3XT superposent les composants comme autant d'étages d'un immeuble. -

Des chercheurs de Stanford et de trois prestigieuses universités américaines ont développé une nouvelle approche de l’informatique où processeurs et mémoires sont empilées les uns sur les autres grâce aux nanotubes de carbone.

Votre opinion

Postez un commentaire