Microsoft paie pour patcher

L'éditeur effectue des évaluations gratuites des politiques de protection informatique de quelques grands comptes français. Un effort destiné à préparer un programme payant.