Maximiles: 60 millions de francs pour fidéliser les internautes

Maximiles se devait de réagir. Sitôt Beenz et Webmiles arrivés sur son terrain de jeu, la start-up française lève 60 millions de francs.