Licences : Microsoft cède sous la pression