Les start-up françaises plébiscitent les stock-options

Selon le cabinet Arthur Andersen, 80% des start-up françaises du secteur des télécoms et de l'Internet sont favorables aux stock-options pour compenser les salaires peu élevés de leurs salariés.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire