android robot
 
Rob Bulmahn (Creative Commons)

Même en veille, un smartphone Android continue d’envoyer des informations à Google. La société peut alors croiser ces données pour identifier un utilisateur et ce, malgré ses promesses d’anonymat.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire