Les places de marché n'ont pas la fièvre acheteuse

Lancés par les start up, les premiers sites de B to B s'essoufflent. Une seconde génération de sites sera managée par les entreprises utilisatrices.

Votre opinion

Postez un commentaire