Les pirates de Mirai, le botnet qui a fait trembler le web, plaident coupable
 

Ils ont créé et opéré un réseau de 300.000 objets connectés zombies qui a brièvement mis en panne le web américain. Ils l’ont utilisé, entre autres, pour racketter des hébergeurs et détourner des revenus publicitaires.  

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire