Les majors du disque exigent des royalties sur les extraits