kaspersky-kirill-kudryavtsev-AFP-1256.jpg
 
Bureaux du siège de Kaspersky à Moscou - Kirill Kudryavtsev / AFP

Les produits de l’éditeur russe ont été déréférencés des listes de fournisseurs approuvés par le gouvernement américain. En même temps, un article de Bloomberg épingle l’entreprise sur des liens supposés avec le FSB, le service secret russe.   

Votre opinion

Postez un commentaire