Les internautes invités à la chasse aux 500 signatures