Après le micro caché de Bush, l'oreillette de Sarkozy