Huawei
 

Pour la deuxième fois depuis l'inscription de Huawei sur liste noire, les États-Unis prolongent le sursis de l'entreprise de trois mois. Dans l'attente d'un abandon des sanctions, le géant chinois ne peut toujours pas lancer de nouveaux smartphones Android avec les services Google. 

Votre opinion

Postez un commentaire