Les données personnelles de la quasi-totalité de la population de l’Équateur ont fuité sur le Web
 

Noms, adresses, états civils, enfants, crédits, immatriculations de voiture… Les données de plus de 20 millions d’Équatoriens étaient en accès libre. Elles provenaient du serveur d’une société marketing.

Votre opinion

Postez un commentaire