Les anti-DRM descendent dans la rue