Les acteurs du dégroupage se cherchent une place

Dès le 1er janvier 2001, France Télécom devra ouvrir son réseau local à ses concurrents. Ces derniers se pressent déjà devant les portes de l'opérateur historique pour avoir le plus grand espace possible.

Votre opinion

Postez un commentaire