Le " WAP-lockage " interdit en appel

France Télécom avait fait appel contre la décision du Tribunal de commerce de Paris du 30 mai dernier suspendant la commercialisation de ses terminaux GSM " WAP-lockés " jusqu'au 30 septembre prochain. Mal lui prit : la Cour d'appel de Paris a prolongé cette période d'interdiction " jusqu'à ce qu'une autorité compétente se prononce sur le fond de cette affaire ".

Votre opinion

Postez un commentaire