Le rapprochement plutôt que la Bourse