Le pirate du P2P, coupable mais prêt à payer

Selon l'UFC-Que Choisir, les adeptes du P2P sont conscients d'être hors la loi. Mais la majorité d'entre eux sont prêts à payer pour rentrer dans la légalité.