Le PDG de Telefonica aux abonnés absents

Soupçonné de pratiques financières douteuses, Juan Villalonga, numéro un du groupe de télécoms espagnol démissionne. En quatre ans, il aura ouvert Telefonica à l'international et fait de sa filiale, Terra Networks, un des " grands " de l'Internet.

Votre opinion

Postez un commentaire