Le gouvernement veut pérenniser la traque algorithmique des terroristes
 

Cette technique de surveillance de masse avait été introduite à titre expérimental en 2015 avec la loi sur le renseignement. Son efficacité n’a, pour l’instant, jamais été prouvée.