La police a désinstallé le botnet Emotet sur 1,6 million de machines infectées
 

Créée et diffusée par la police fédérale allemande, la procédure d’autodestruction s’est déclenchée comme prévu le 25 avril.