Le FBI propose une appli de fitness, qui pourrait aussi aspirer vos données personnelles
 

L’agence américaine profite du confinement pour vanter les avantages d’une application mobile. Mais selon certains experts, ses droits d’accès seraient beaucoup trop larges.

Votre opinion

Postez un commentaire