Le boom de l'ASP n'est pas pour 2001