La vraie-fausse facture de 11 milliards de Microsoft aux entreprises

Après avoir tenté de facturer des licences supplémentaires aux entreprises utilisant des masters, l'éditeur a finalement décidé de faire marche arrière.

Votre opinion

Postez un commentaire