Certains utilisateurs doivent désormais partager leur adresse IP avec d’autres. Ce qui empêche l’identification précise des pirates.