Pour atteindre son objectif d'un milliard de PC tournant sous Windows 10 en 2018, Microsoft change de braquet et pousse de plus en plus les utilisateurs vers son nouvel OS. 

Journaliste