Problèmes de sécurité, incompatibilités matérielles… Tous les (faux) arguments sont bons pour inciter les utilisateurs à migrer vers le nouveau système d’exploitation.