La déferlante annoncée des services ASP