La Cnil joue l'exception culturelle

L'autorité française publie " La cybersurveillance des salariés dans l'entreprise " Désireuse d'un débat, elle rejette les pratiques américaines