La boucle locale vaut un procès à British Telecom