L’armée britannique se dote d’une brigade sur Facebook

Mis à jour le
La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure craint une cyberattaque majeure
 
La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure craint une cyberattaque majeure - La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure craint une cyberattaque majeure

Le Royaume-Uni va former 1500 soldats pour faire du renseignement militaire et mener des campagnes de désinformation sur les réseaux sociaux.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Les militaires Français sont dans la rue pour notre sécurité. Les militaires Anglais sont sur Facebook. Ils risquent pas de se battre entre eux !!!

Votre réponse
Postez un commentaire