Kim Dotcom
 
Kim Dotcom, le 23 décembre 2015 lors de son audience devant la justice néo-zélandaise. -

La justice néo-zélandaise estime que l'extradition du fondateur de MegaUpload vers les Etats-Unis serait légitime. Mais ce dernier peut encore faire appel.

Votre opinion

Postez un commentaire