Jusqu'au GSM, on avait à peu près tout compris...