Jean Dubuffet, commenté par lui-même