Intel se remet en ordre de bataille