Une librairie open source permet aux développeurs de diffuser des mises à jour d’applications mobiles en court-circuitant le processus de vérification d’Apple. Une bonne idée, mais une pratique plutôt risquée.