Sundar Pichai
 

Face au tollé provoqué par le licenciement de la chercheuse en IA, le PDG de Google a envoyé une note en interne pour rétablir la confiance. Mais, son ton prudent passe pour de l'hypocrisie et n'a pas ramené le calme. 

Votre opinion

Postez un commentaire