Google, l'accélérateur temporel