Frileuse fin d'année pour le capital-risque français

En passant de 3,4 milliards à 2,6 milliards de francs, les investissements du second semestre 2000 ont accusé une chute de 24 % par rapport à la première moitié de l'année. Comparée à 1999, 2000 reste néanmoins une bonne année.

Votre opinion

Postez un commentaire