France Télécom s'emmêle dans l'e-mail

L'opérateur a été contraint jeudi, avec une semaine d'avance, de publier certains chiffres de son premier semestre fiscal. Une anticipation qui s'explique par l'envoi involontaire à quelques analystes, la veille, d'un courrier électronique contenant son Ebitda.

Votre opinion

Postez un commentaire