France Télécom enflamme la Bourse de Paris

Il y a des mots qui ne coûtent rien à prononcer mais qui peuvent rapporter gros. Ainsi, il a suffi à Michel Bon, PDG de France Télécom, de s'exprimer sur une éventuelle cotation de ses activités Internet pour que la valorisation boursière de l'opérateur augmente de 300 milliards de francs en une seule journée.