Mark Zuckerberg
 
Mark Zuckerberg répond aux journalistes après l'affaire Cambridge Analytica. - JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Après le scandale de Cambridge Analytica et les promesses du fondateur de Facebook, 200 applications accusées d’exploiter de façon abusive des données personnelles ont été suspendues.

Camille SUARD

Journaliste

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire