Facebook smartphone
 

Le lanceur d’alerte Christopher Wylie explique comment la société de communication a procédé pour établir des profils psychologiques afin d'influencer les électeurs de la présidentielle américaine.

Votre opinion

Postez un commentaire