Facebook et Twitter ont mis fin à une campagne de désinformation iranienne

Facebook logo capture d'écran
 
Franco Bouly, Flickr.

Les deux plates-formes ont désactivé des comptes qui usurpaient l’identité d’hommes politiques américains ou se faisaient passer pour des journalistes. Ce réseau véhiculait des messages pro-iraniens.

Votre opinion

Postez un commentaire