Zuckerberg.jpg
 
Mark Zuckerberg ne devrait pas apprécier la lecture du dernier Bloomberg Billionaires Index. - Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Toujours en opération rédemption, Facebook enregistre pour la première fois un ralentissement de sa croissance. Conséquence directe : la firme s'est effondrée en bourse.

Votre opinion

Postez un commentaire