Emulex: le FBI interpelle l'auteur du faux communiqué

Vendredi dernier, suite à la diffusion d'un communiqué de presse alarmiste, l'action du constructeur Emulex a chuté de près de 60 %. Le coupable, un étudiant de 23 ans, y a gagné près de 250 000 dollars et... jusqu'à 15 ans de prison ferme.

Votre opinion

Postez un commentaire